Évelyne Baillergeau

Évelyne Baillergeau

Chercheure principale, Faculté des sciences sociales et comportementales, Université d’Amsterdam

Je suis détentrice d’un doctorat en sociologie urbaine de l’Université Pierre Mendès-France, à Grenoble, en France. J’ai ensuite réalisé un postdoctorat en criminologie à l’Université de Montréal (2005). J’ai été chercheure postdoctorale puis chercheure boursière FRQS au CREMIS de 2006 à 2013. J’ai rejoint l’Université d’Amsterdam en juillet 2013. Mes activités de recherche portent sur les façons dont les sociétés européennes et nord-américaines conçoivent et répondent aux situations de marginalité sociale, que ce soit en termes de criminalisation, intégration, réinsertion, exclusion ou neutralisation. 

Au cours des dernières années, mes recherches se sont particulièrement portées sur la jeunesse, notamment pour questionner le rapport des adolescents et jeunes adultes à l’avenir et analyser les éléments contextuels et les dynamiques sociales à l’œuvre dans l’émergence et dans le développement des aspirations.

Mes recherches en cours ciblent la participation sociale des adolescents aux politiques qui les concernent, en particulier la promotion de l’hygiène de vie au sein du programme CO-CREATE « Confronting Obesity: Co-creating policy with youth » financée par la Commission européenne. 

Coordonnées

University of Amsterdam
Department of Sociology
PO Box 15508
1001 NA Amsterdam – The Netherlands 

e.baillergeau@uva.nl

Intérêts de recherche

Vulnérabilité, prévention, aspirations, sociologie de la déviance, sociologie du risque, sociologie de la jeunesse

Principaux projets

Sélection de publications et productions

Article de revue

La capacité à aspirer de jeunes Européens: raisons d’être

Rapport de recherche

Proximité et citoyenneté en milieu urbain - Les leçons de la pratique au Québec, aux Pays-Bas et en Espagne (2009)

Article de revue

Les aspirations des jeunes : un impensé de la participation citoyenne?

Article de revue

L'intervention de proximité dans l'espace public : au contact des invisibles